Accueil >  Eclipses >  Eclipses de Soleil > Eclipse hybride de Soleil du 17 avril 1912 Language FlagEnglish

Drapeau Union Européenne Eclipse hybride de Soleil du 17 avril 1912 en Europe

Une très courte éclipse perlée que j’aurai adoré pouvoir observer à proxilité de mon lieu de résidence. Cette éclipse est aussi connue comme celle du Titanic en référence à la tragédie du Titanic qui s’est produite moins de trois jours avant.
Cette éclipse particulière a donné lieu à des mesures ayant pour objectif d’améliorer notre connaissance du limbe lunaire en déployant tous les 100 mètres des observateurs le long d’une route droite afin de localiser avec précision les limites de la bande d’ombre. Ces observations ont été reproduites lors des éclipses des 28 avril 1930 à Camptonville et 24 janvier 1925 à New York City.
L’histoire retiendra que c’est aussi à l’occasion de cette éclipse que fut réalisé le premier vol d’observation par le français Michel Mahieu à bord de son Voisin militaire (lire l’article de Robert Morris paru dans la revue l’Astronomie de juin 2013). Soixante et une années plus tard le vol Concorde 001 rentra aussi dans l’histoire le 30 juin 1973 avec la plus longue durée d’observation.


Cliquez sur les vignettes pour visualiser une version plus grande

C’est la page 1 |  Page «Carte Google»
Observations près de Paris en France:
Eclipse 20 Siècle


Eclipse Hybride Perlée 1912 France
Léon Gaumont (1864-1946)
Croisement de la Grand Croix


Eclipse Hybride Perlée 1912 Auguste Nicolleau
Auguste Nicolleau (12h11m51s)
depuis le ballon Globule
au-dessus de Rethondes

Eclipse 1912 Charles Vérax
Charles Vérax (12h09m50s)
depuis Saint-Nom-la-Bretèche


Eclipse Hybride Perlée 1912 Danjon Saint Nom Bretèche Simulation Jubier France
André Danjon (12h09m53s) depuis Saint-Nom-la-Bretèche et simulation produite avec Solar Eclipse Maestro


Eclipse 1912 Quenisset Observatoire Flammarion Juvisy-sur-Orge
Ferdinand Quénisset (partielle à 12h10m20s)
Observatoire Flammarion (Juvisy-sur-Orge)

Eclipse 1912 Ballon
Ballons sphériques


Eclipse 1912 Danjon
André Danjon (12h09m53s)
depuis Saint-Nom-la-Bretèche

Profil Limbe Lunaire Eclipse 1912 Jubier
Profil lunaire (Kaguya/LRO)
depuis Saint-Nom-la-Bretèche

Eclipse 1912 Profil Limbe Lunaire
Profil lunaire
calculé en 1912


Simulation des grains de Baily depuis Saint-Nom-la-Bretèche en France: à 12h09m53s la correspondance est bonne avec la photographie de 12h09m53s
(produit avec Solar Eclipse Maestro)

Eclipse 1912 Louis Robach Mayet
Louis Robach
depuis Mayet

Profil Limbe Lunaire Eclipse 1912 Mayet Jubier
Profil lunaire (Kaguya/LRO)
depuis Mayet

Eclipse 1912 Lunette Zeiss Louis Robach
Lunette Zeiss de 2m40 de Louis Robach


Le Petit Journal 21 Avril 1912 Eclipse
Le Petit Journal du 21 avril 1912

Ujournaliste du Figaro, journal à grand tirage publié à Paris, qui se trouvait sur place à l’époque rapporte ce qui suit le 18 avril au sujet de l’expression désormais courante «Anneau de Diamant»:
«Une jeune femme observant le très fin croissant de Soleil s’écria tout à coup 'On dirait une bague de fiançailles'».
Il s’agit très probablement de la première mention de la désormais métaphore universelle «Anneau de Diamant», qui est caractérisée par les derniers rayons du Soleil éblouissant, perchés sur le bord d’une orbe noire entourée par les volutes de la couronne solaire.
[Bob Morris, Université de Carleton, 1999]



Revue Astronomie Juin 2013 Avion Voisin Mahieu Eclipse Hybride Soleil 1912
Revue l’Astronomie de juin 2013: astronomie en avion en 1912 (article de Robert Morris)

Observations depuis le Portugal:
HSE 1912 Portugal
José Comas Solá (1868-1937)
depuis Barco de Valdeorras

 
Observations depuis l’Espagne:
Mundo Nuevo Avril 1912 Eclipse

C’est la page 1 |  Page «Carte Google»

Dernière mise à jour de cette page le 4 juin 2013.
Plan du Site — Mentions Légales


Page Rank
Google


Livre Or Livre d’Or
Xavier M. Jubier