Accueil >  Eclipses >  Eclipses de Soleil > Eclipse annulaire de Soleil du 26 février 2017 Language FlagEnglish
Drapeau Chili Drapeau Argentine 

Eclipse annulaire de Soleil du 26 février 2017
depuis le Chili, l’Argentine ou l’Angola

 Drapeau Angola

Pour observer l’éclipse annulaire de Soleil du 26 février 2017 au milieu de l’été austral, je retournerais très probablement soit en Patagonie en Argentine le long de sa mythique «Ruta 40», ou alors en Angola, laissant le Chili comme option pour un court voyage de 4 jours maximum. En effet les conditions météorologiques à l’intérieur des terres y sont plus favorables à cette période de l’année qu’en Angola, au milieu de sa saison des pluies; toutefois ces lieux argentins peuvent être très venteux. Les régions côtières de l’Angola sont plus ensoleillées que celles de l’intérieur des terres du fait du courant froid océanique de Benguela qui longe la côte ouest de l’Afrique australe. Toutefois le Soleil étant bas sur l’horizon, juste avant le coucher du Soleil, le risque de ne rien voir est plus important.
Cette éclipse annulaire présente un intérêt particulier car l’anneau solaire sera plutôt fin, ce qui permettra d’avoir de jolis grains de Baily ainsi qu’une vue de la chromosphère comme avec sa devancière du Saros 140, l’annulaire de février 1999 en Australie.
Quelques jours avant l’annulaire un séminaire éclipse aura lieu à Esquel en Argentine du 22 au 24 février dans l’enceinte du Centro Cultural Esquel Melipal. De plus une conférence internationale sur les éclipses est également organisée par l’Instituto Superior Técnico Militar (ISTM) à l’Université Katyavala Bwila de Benguela (Angola) sur la semaine suivant l’éclipse annulaire du dimanche.

Vous pouvez calculer les circonstances locales d’une éclipse à l’aide de cette calculatrice solaire, et un minuteur solaire vous prévient du début des différentes phases. Avec la calculatrice pour les temps de pose vous pouvez aussi régler vos équipements photographiques.

Page «Introduction» |  C’est la page «Aux Limites» |  Page «Séminaire WDEA II Esquel» |  Page «Carte Google» |  Page «Protection des Yeux»

Observer une éclipse annulaire de Soleil depuis les limites nord ou sud peut être plus intéressant que depuis la ligne centrale. Toutefois pour en profiter pleinement et avoir une durée maximum pour les grains de Baily vous devez vous positionner correctement. Deux options principales sont alors possibles: la première offre à la fois une courte annularité ainsi qu’une durée prolongée de grains, la seconde seulement une durée prolongée de grains en étant dans la zone de transition. Dans les deux cas l’opportunité d’observer la chromosphère existe en supprimant le filtre solaire au moment opportun (ATTENTION CETTE DERNIERE PRATIQUE EST DANGEREUSE).

Les photographies suivantes ont été prises en février 1999, lors de la précédente éclipse du Saros 140, et on s’aperçoit que les simulations correspondent plutôt bien même si elles ont été réalisées à basse résolution. Les observateurs qui souhaitaient avoir à la fois un anneau complet et de beaux grains de Baily devaient se positionner suffisamment loin à l’intérieur de la bande d’annularité, à environ 8 kilomètres là où se situait le village de Greenough: dans le doute certains ont même décidé d’aller quelques kilomètres plus au sud. Des images identiques pourront à nouveau être réalisées lors de cette éclipse annulaire.
Les grains et la chromosphère sont visibles sur toutes les photos qui ont été prises sans aucun filtre solaire. Attention: ne pas utiliser le filtre solaire approprié n’est absolument pas recommandé sauf si vous savez exactement ce que vous faites. Si vous n’êtes pas expérimenté alors merci DE NE PAS ESSAYER cela et de NE PAS REGARDER DANS LE VISEUR.

Eclipse Annulaire Soleil Février 1999 Fred Espenak Greenough Australie-Occidentale
Eclipse Annulaire Soleil Février 1999 Fred Espenak Greenough Australie-Occidentale
Image sans filtre solaire, environ 13 secondes avant le second contact, par Fred Espenak depuis Greenough en Australie-Occidentale

Eclipse Annulaire Soleil Février 1999 Fred Espenak Greenough Australie-Occidentale
Image sans filtre solaire, environ 12 secondes après le troisième contact, par Fred Espenak depuis Greenough en Australie-Occidentale

Eclipse Annulaire Soleil Février 1999 Fred Espenak Greenough Australie-Occidentale
Eclipse Annulaire Soleil Février 1999 Fred Espenak Greenough Australie-Occidentale
Image sans filtre solaire, environ 9 secondes avant le second contact, par Fred Espenak depuis Greenough en Australie-Occidentale

Eclipse Annulaire Soleil Février 1999 Daniel Fischer Greenough South Australie-Occidentale
Image sans filtre solaire, environ 11 secondes après le troisième contact, par Daniel Fischer depuis Greenough South en Australie-Occidentale

Après avoir soigneusement étudié le profil du limbe lunaire et regardé les cartes des différents lieux à proximité des bords du tracé de cette éclipse annulaire, voilà mes trois principales préconisations:
- si vous optez pour la limite nord, alors assurez-vous d’être au moins 6 kilomètres à l’intérieur de la bande de l’éclipse pour avoir à la fois une durée prolongée pour les grains ainsi que quelques secondes de vraie annularité; si vous vous rapprochez encore du bord nord alors vous n’aurez que des grains sur une durée prolongée mais sans jamais que l’éclipse soit vraiment annulaire.
- enfin si vous choisissez la limite sud, alors assurez-vous d’être au moins 2 kilomètres à l’intérieur de la bande de l’éclipse pour avoir à la fois une durée prolongée pour les grains ainsi que quelques secondes de vraie annularité.
- enfin vérifiez que vous tenez compte de l’altitude de votre lieu d’observation car celle-ci décalera les limites vers le nord d’environ cinquante mètres pour chaque dénivellation de cent mètres.
Si vous optez pour être dans la zone de transition, c’est à dire plus proche des bords de la bande d’annularité, alors vous maximiserez la durée des grains sans jamais avoir de vraie annularité.
Dans les régions du Chili et de l’Argentine traversées par l’éclipse, de nombreuses routes sont des pistes en gravier, prenez donc en compte ce paramètre lors du calcul des temps de trajet.

Pour ce qui est des conditions météorologiques au Chili la limite nord n’est pas à recommander: la pluie et le vent sont fréquents. Cependant si vous choisissez la limite nord au Chili, alors votre meilleure chance est d’être le long de la route numéro 7 «Carretera Austral» au nord de Coyhaique et sud de Villa Maniguales. Pour la limite sud la météo est généralement meilleure et à nouveau la route numéro 7 «Carretera Austral» sera votre point de ralliement, toute localité au nord du village de Valle Simpson étant acceptable. Une dernière chose à signaler: la zone peut être très venteuse.

Carte Limite Sud Chili
Carte à la limite sud au Chili


Simulation sans filtre des grains de Baily depuis le nord du village de Valle Simpson au Chili
(réalisé avec Solar Eclipse Maestro)

Si vous allez à la sortie sud-ouest du village de Valle Simpson alors vous serez dans la zone de transition.


Simulation sans filtre des grains de Baily depuis la zone de transition au sud du village de Valle Simpson au Chili
(réalisé avec Solar Eclipse Maestro)

Valle Simpson Chili
Valle Simpson au Chili

Pour ce qui est des conditions météorologiques en Argentine je recommande de rester à l’ouest, au pied des Andes, parce-que c’est la région où vous avez le plus de chance d’avoir un ciel dégagé aux limites nord et sud, la meilleure zone se situant au nord-ouest de la petite ville de Rio Mayo. La route numéro 40 vous permet d’accéder à cette zone avant d’emprunter des pistes en gravier pour atteindre votre lieu d’observation.

Carte Limite Nord Argentine
Carte à la limite nord en Argentine


Simulation sans filtre des grains de Baily depuis le nord-ouest de Pastos Blancos en Argentine
(réalisé avec Solar Eclipse Maestro)


Simulation avec filtre des grains de Baily depuis le nord-ouest de Pastos Blancos en Argentine
(réalisé avec Solar Eclipse Maestro)

Carte Limite Sud Argentine
Carte à la limite sud en Argentine


Simulation sans filtre des grains de Baily depuis le nord-ouest de Rio Mayo en Argentine
(réalisé avec Solar Eclipse Maestro)


Simulation avec filtre des grains de Baily depuis le nord-ouest de Rio Mayo en Argentine
(réalisé avec Solar Eclipse Maestro)

Centro Rio Mayo Chubut Argentine
Centro Rio Mayo en Argentine

Pour ce qui est des conditions météorologiques en Angola un lieu le long de la côte est à privilégier.

Plage Bentiaba Angola
Plage de Bentiaba en Angola

Outil Géolocalisation Eclipse Soleil Smartphone

Comment optimiser votre position avec votre smartphone

Pour connaitre en temps réel la qualité de votre positionnement par rapport à la bande d’annularité vous pouvez utiliser cet outil de suivi de géolocalisation
http://xjubier.free.fr/ase2017carte?Map=ROADMAP
ou une carte plus complexe (toute l’URL sur une seule ligne sans espaces)
http://xjubier.free.fr/xES_GM?Ecl=+20170226&Acc=2&Umb=1&Lmt=1&Mag=1&Max=1&Map=ROADMAP
Supprimez le ?Map=ROADMAP à la fin de l’URL si vous souhaitez conserver le mode SATELLITE par défaut. Bien entendu le type de la carte peut toujours être sélectionné une fois la carte chargée. Et le trafic routier peut aussi être affiché.

Cet outil a été testé avec succès sur de nombreux appareils connectés de iOS à Android, Windows Phone et Blackberry. Toutefois merci de signaler tout problème que vous pourriez rencontrer et n’oubliez pas de fournir une copie écran avec la description détaillée.

Pour activer l’outil, cliquez sur l’icône située en bas et sur le côté gauche, celle ressemblant à une cible bleue Icône Outil Géolocalisation Eclipse Soleil. Une fois l’outil activé vous devriez recevoir une demande de géolocalisation qu’il faudra accepter afin que la carte soit automatiquement centrée sur votre position courante et que vos mouvements soient suivis (cela marche aussi depuis un ordinateur de bureau connecté à l’aide d’un câble Ethernet, mais l’activation du WiFi, si cela est possible, améliorera la précision). Pour désactiver l’outil et arrêter le suivi en continu cliquez à nouveau sur le bouton.
En fonction de votre appareil vous aurez peut être aussi besoin d’autoriser au préalable la géolocalisation depuis les réglages généraux. Par exemple sur iOS ou OSX vous devez le faire au niveau des réglages de confidentialité.
La bulle contenant les ciconstances locales détaillées ne s’affiche pas lorsque l’outil de suivi de géolocalisation est activé afin de ne pas trop encombrer l’écran.

Plus d’informations ici
http://xjubier.free.fr/site_pages/solar_eclipses/xSE_GoogleMap3_Help.html#geolocation.


Page «Introduction» |  C’est la page «Aux Limites» |  Page «Séminaire WDEA II Esquel» |  Page «Carte Google» |  Page «Protection des Yeux»

Dernière mise à jour de cette page le 12 octobre 2016.
Plan du Site — Mentions Légales


Page Rank
Google


Livre Or Livre d’Or
Xavier M. Jubier