Instructions Complémentaires
Language FlagEnglish

Déplacement sur la carte
  • Utilisez les quatres flèches directionnelles pour naviguer dans la carte par incrément dans chaque direction.
  • Un clic droit ou un ctrl-clic n’importe où sur la carte la centrera sur ce point avant de zoomer d’un niveau.
  • Cliquez à un endroit puis glissez la souris pour positionner la carte plus finement.
  • La latitude et la longitude du centre de la carte est indiquée dans le coin supérieur gauche. Juste en-dessous les coordonnées du lieu survolé par le pointeur sont indiquées.

Echelle de la carte
  • Utilisez les boutons + et pour contrôler le facteur d’échelle de la carte.
La roulette de la souris peut aussi être utilisée pour modifier le facteur d’échelle de la carte.

Contenu de la carte
Le menu déroulant, situé dans le coin supérieur droit, permet la sélection du type de carte affiché:
  • «Plan» affiche une carte contenant des données cartographiques (routes si disponible, rivières, etc).
  • «Relief», disponible quand «Plan» est sélectionné, affiche une carte contenant des caractéristiques physiques (relief, végétation, etc). Pour obtenir ce choix il faut d’abord sélectionner «Plan».
  • «Satellite» (par défaut) affiche une vue aérienne ou satellite de la zone sélectionnée.
  • «Légendes», disponible quand «Satellite» est sélectionné, affiche des données cartographiques (routes, rues, sites touristiques, etc) en superposition.
  • «Lumières Nocturnes» affiche une vue de nuit avec la pollution lumineuse en utilisant les données NASA Blue Marble Earth 2012 'améliorées'.
  • «Luminosité Ciel Nocturne» affiche une vue de l’intensité de la pollution lumineuse en utilisant les données du World Atlas of the Artificial Night Sky Brightness 2006 de David Lorenz.
Lorsqu’elles existent, les limites nord et sud du tracé sont roses et la ligne centrale est bleue. Les lignes oranges qui traversent le tracé indiquent l’éclipse au maximum toutes les 10 minutes. Lorsqu’elles sont affichées, les courbes délimitant la zone de pénombre, le maximum sur l’horizon et les magnitudes sont toutes en vert; enfin le maximum au lever et coucher du Soleil est en jaune. Lorsqu’elles sont affichées, les courbes du maximum toutes les 30 minutes sont affichées en violet.

Note pour le type de carte «Lumières Nocturnes»:
Cette couche en surimpression de la Terre de nuit est une image composite réalisée à partir de données acquisent par le satellite Suomi en orbite polaire (Suomi NPP) sur neuf jours en avril 2012 et treize jours en octobre 2012.
La vue nocturne de la Terre est possible grâce au radiomètre visible et infrarouge (Visible Infrared Imaging Radiometer Suite). L’instrument VIIRS est sensible à la lumière sur une multitude de longueurs d’onde allant du vert au proche infraroge et il utilise des techniques de filtrage pour observer des signaux faibles comme les torchères, les aurores, les feux de forêt, les lumières urbaines ainsi que la réflection du clair de Lune.
Loin des villes, la majorité des zones lumineuses détectées par Suomi NPP sont des feux de forêt. A d’autres endroits, des bateaux de pêcheurs, des torchères, des éclairs, des forages pétroliers ou encore des mines peuvent apparaître comme des grains de lumière. Le nombre de lumières en zone rurale est aussi fonction de l’image composite. Des feux et des éclairs ont pu être détectés chaque jour et intégrés dans l’image composite même si ils étaient temporaires. Cela semble être le cas pour le Territoire du Nord, l’Australie Occidentale ainsi que le coin nord-ouest de l’Australie Méridionale, où de nombreuses zones lumineuses apparaisent sur cette carte. Différentes zones brûlées par les feux lors des passage du satellite, donnent l’impression que toute la zone était éclairée. See City Lights of Australia, or Not pour une explication plus détaillée.
Haut de la page

Circonstances de l’éclipse de Soleil

Un clic n’importe où à l’intérieur de la zone de pénombre de l’éclipse affichera une info-bulle contenant les circonstances locales. En même temps les contours de l’(anté-)ombre seront affichés au maximum local de l’éclipse si le clic a eu lieu à l’intérieur de la bande, c’est à dire dans la zone balayée par l’(anté-)ombre. En survolant avec le pointeur les différents instants de contact, la position de l’ombre sera recalculée à l’horaire de l’instant de contact courant.
Bulle Circonstances Locales Eclipse Soleil
  • Type d’éclipse et Durée - Le type d’éclipse et sa durée depuis votre emplacement (en tenant compte du fait que le Soleil peut ne pas être au-dessus de l’horizon tant que l’éclipse n’a pas débuté, etc.). La durée corrigée en tenant compte du profil du limbe lunaire est affichée uniquement à l’intérieur de la bande de totalité. Affichera «???» si l’éclipse est en cours au lever ou au coucher du Soleil,
  • Pénétration dans l’ombre/anté-ombre - Pourcentage du rapport de la distance entre votre position et la limite de la bande de centralité sur la distance entre la limite et la ligne centrale de la bande de centralité,
  • Largeur du tracé - La largeur de la bande de totalité ou d’annularité en kilomètres,
  • Degré d’obscuration - Pourcentage de la surface du disque solaire éclipsé par la Lune au maximum de l’éclipse (ce champ affichera «???» si le Soleil est au-dessous de l’horizon lors du maximum de l’éclipse),
  • Grandeur au maximum - Fraction du Soleil recouvert par la Lune au maximum local de l’éclipse (aussi appelée magnitude),
  • Rapport Lune/Soleil - Rapport de la taille apparente de la Lune rapportée à celle du Soleil au maximum local de l’éclipse,
  • Vélocité de l’ombre/anté-ombre - Vitesse de l’ombre/anté-ombre,
  • Schéma de l’éclipse - Le schéma présente les positions réelles du Soleil, de la Lune et du sol en coordonnées horizontales (la réfraction et la déclivité du terrain ne sont pas prises en compte). Le pôle nord du Soleil est matérialisé par un tiret rouge et le schéma se met à jour en survolant avec le pointeur les différents instants de contact.
  • Phase de l’éclipse ou lever/coucher de soleil,
  • Date et Heure exprimées en Temps Universel (TU) de l’événement. Lorsque l’événement se produit quand le Soleil est au-dessous de l’horizon, une astérisque (*) sera affichée après l’heure. L’horaire indiqué est fourni sans les corrections dues au limbe lunaire, pour connaître l’horaire avec les corrections du limbe vous devez additionner la valeur contenue dans la colonne CL. Sachez aussi que les calculs sont effectués en utilisant la valeur standard UAI 1976 du rayon solaire, c’est à dire 959,63 secondes d’arc à une unité astronomique, et non le rayon solaire photosphérique vrai plus proche de 959,98 secondes d’arc à une unité astronomique (±0,02 seconde d’arc),
  • Alt - Altitude du Soleil, en degrés, au-dessus de l’horizon. Pour obtenir la valeur avec la réfraction atmosphérique, positionnez le pointeur quelques secondes sur la valeur pour qu’une infobulle s’affiche,
  • Azi - Azimut du Soleil, en degrés (0° = vers le nord, 90° = vers l’est, etc.),
  • P - Angle au pôle, en degrés. C’est l’angle entre la direction nord du disque solaire et le point de contact avec la Lune. Dans le cas d’un lever ou coucher de soleil, le degré d’obscurité de cet événement est affiché, à cheval sur les deux colonnes, lorsque l’éclipse est en cours (l’horaire est alors arrondi à la minute la plus proche et la réfraction atmosphérique n’est pas prise en compte),
  • V - Position «horaire» sur la surface du Soleil du point de contact avec la Lune (e.g. V=12.0 signifie que le point de contact est à midi - cad en haut du disque solaire),
  • LC - La calculatrice est capable de déterminer la correction horaire à apporter sur le début et la fin de l’éclipse du fait du profil irrégulier de la Lune. Quand cela est possible, alors la correction (en secondes) est affichée. Un clic sur l’en-tête de colonne CL affichera le profil du limbe lunaire et les grains de Baily dans une nouvelle fenêtre.
Profil Limbe Lunaire Grains Baily Eclipse Soleil

Outils
Chacun des outils peut être activé en cliquant sur son icône respective. Un clic supplémentaire permet de les désactiver.

L’outil «fuseau horaire» vous donnera le décalage à appliquer pour obtenir l’heure légale du lieu d’observation.

L’outil «trafic routier» vous indiquera la circulation en cours. Le trafic routier peut étre activé par défaut au chargement de la carte en ajoutant la chaine &Traffic=1 à la fin de l’URL.

Le profil altimétrique en direction du maximum de l’éclipse permet de s’assurer que celle-ci sera visible malgré le relief et la faible hauteur sur l’horizon. Pour obtenir celui-ci, cliquez sur l’outil «altimétrique» pour l’activer puis ensuite sur le lieu d’observation.
Profil Altimétrique Eclipse Soleil
La valeur Δmin est la hauteur minimum entre le bas du disque solaire et le relief. Si celle-ci est négative, alors une partie de l’éclipse ne sera pas visible (le diamètre apparent du Soleil est d’environ un demi degré). Le profil altimétrique peut étre activé par défaut au chargement de la carte en ajoutant la chaine &EP=1 à la fin de l’URL.

L’outil «jour et nuit» permet d’afficher les zones où il fait nuit à l’instant sélectionné depuis le lieu d’observation. Les zones de crépuscule civil, nautique et astronomique ainsi que de nuit sont toutes matérialisées à l’aide d’un dégradé approprié. En survolant avec le pointeur les différents instants de contact, l’affichage est mis à jour pour indiquer la situation à l’horaire de l’instant de contact courant. Les zones de jour et nuit peuvent étre activées par défaut au chargement de la carte en ajoutant la chaine &ND=1 à la fin de l’URL.

Lorsque l’outil «suivi de position» est activé celui-ci permet de constamment centrer la carte sur le lieu d’observation de l’utilisateur tout en indiquant les circonstances locales de l’éclipse. En zoomant suffisamment vous pouvez visualiser autour de votre position le cercle de confiance à 95% qui indique la qualité de votre géolocalisation: plus le rayon de ce cercle est faible et plus la connaissance de votre position est bonne. Pour que cette fonctionnalité puisse fonctionner il vous faudra accepter la géolocalisation: merci de voir les réglages de confidentialité de votre navigateur; votre système d’exploitation peut aussi avoir des réglages de confidentialité au niveau de la géolocalisation. Sachez qu’aucunes données de géolocalisation ne sont transmises ou stockées sur le serveur générant la carte.
Différentes techniques —satellites GPS (mobiles), triangulation GSM/3G/4G (mobiles), triangulation WiFi (mobiles et bases de données adresses MAC), adresse IP (correspondance avec bases de données)— sont mises à contribution avec plus ou moins de précision pour obtenir les coordonnées de géolocalisation. Elles peuvent être combinées pour affiner le résultat au cours du temps. Certaines méthodes telles que le GPS sont plus lentes que d’autres et plus consommatrices en énergie notamment sur les mobiles. C’est pourquoi la première étape est souvent d’obtenir une approximation grossière —souvent avec une triangulation GSM— puis de mettre en route le module GPS au bout de quelques secondes (ceci se visualise sur iOS par la diminution progressive de l’étendue du cercle bleu de localisation).
Géolocalisation Téléphone Tablette Eclipse Soleil
La géolocalisation peut étre activée par défaut au chargement de la carte en ajoutant la chaine &GL=1 à la fin de l’URL.

Limitations
  • La réfraction atmosphérique n’est pas prise en compte, ce qui provoque une différence si l’éclipse se produit au lever ou au coucher du Soleil (l’éclipse en Soleil de minuit en Antarctique le 23 novembre 2003 en est un bon exemple). Toutefois, en laissant le pointeur quelques instants sur la valeur de l’altitude, la correction due à la réfraction est affichée dans une infobulle,
  • Les corrections pour le profil irrégulier du limbe lunaire ne sont disponibles que lorsque vous êtes connecté à Internet. Il peut donc y avoir une différence de quelques secondes avec les heures de début et de fin de la totalité ou de l’annularité,
  • Il n’est pas possible de prédire la valeur exacte de ΔT par avance, toutefois la valeur extrapolée doit être bonne à une demi-seconde près.
Remerciements
Merci à Sergey et Larry pour les mises à jour régulières et opportunes de l’imagerie des lieux où les chasseurs d’éclipses se rendront.
Haut de la page

Dernière mise à jour le 2 juillet 2017.
Fermer la fenêtre