Accueil > ΔT et Secondes Intercalaires Language FlagEnglish

ΔT et Secondes Intercalaires

ΔT

Les positions orbitales du Soleil, des planètes et de la Lune sont en général calculées en utilisant le Temps Terrestre (TT) —aussi connu sous le terme Temps Dynamique Terrestre ou TD— parce-que c’est une échelle de temps uniforme. Toutefois les fuseaux horaires ainsi que l’heure courante sont basées sur le Temps Universel (UT1). Afin de convertir les prédictions horaires des éclipses et passages depuis TT vers UT1 il est nécessaire de connaitre la différence entre ces deux échelles de temps. Le paramètre DeltaT (ΔT) est la différence arithmétique entre les deux échelles, exprimée en secondes: ΔT = TT - UT1.
Les fuseaux horaires sont en réalité basée sur le Temps Universel Coordonné (UTC). C’est un temps atomique synchronisé et ajusté pour qu’il reste dans un intervale de 0,9 secondes par rapport au Temps Universel déterminé astronomiquement (UT1). De temps en temps, une seconde intercalare est ajoutée au temps UTC afin de le garder synchronisé avec le temps UT1, qui suit les variations de la vitesse de rotation de la Terre. Le temps UTC est synonyme de GMT, même si le temps GMT n’est plus parfaitement défini par la communauté scientifique; alors que le le Temps Universel (UT1) est lié à la rotation de la Terre par rapport à des objects célestes distants (étoiles et quasars), le temps UTC est basé sur le Temps Atomique International (TAI) et est ajusté afin de rester à moins d’une seconde du Temps Universel (UT1) en ajoutant occasionnellement une seconde intercalaire.

Variation Saisonnière Mensuelle DeltaT ΔT 1973 Aujourd’hui
Variations saisonnières de DeltaT (ΔT) de 1973 à aujourd’hui

Evolution DeltaT ΔT 1973 Aujourd’hui
Evolution de DeltaT (ΔT) de 1973 à aujourd’hui

Secondes Intercalaires

La seconde intercalaire, ou seconde additionnelle, est un ajustement occasionnel d’une seconde du Temps Universel Coordonné (UTC) lié au Temps Atomique International (TAI) pour que le Temps Universel Coordonné demeure proche du temps solaire moyen donné par le Temps Universel (UT1) lié à la rotation de la Terre et donc lentement variable ainsi qu’irrégulier. Le temps UTC, qui est utilisé communément comme référence internationale pour l’heure civile dans la plupart des pays, est lié à un «temps atomique» qui par conséquent serait en avance de l’heure solaire si il n’était pas réajusté avec UT1 quand cela est nécessaire. La seconde intercalaire est le mécanisme qui permet cela.
En effet, si UTC est extrêmement stable, établi par un ensemble d’horloges atomiques, UT1 l’est beaucoup moins. De nombreux facteurs plus ou moins périodiques influencent cette instabilité. Le facteur dominant à long terme est le ralentissement de la rotation de la Terre dû à la dissipation d’énergie dans les phénomènes des marées. D'une façon générale, la date de la prochaine seconde intercalaire n’est pas prévisible avec exactitude et l’insertion de celle-ci est généralement décidée environ six mois à l’avance par le Service International de la Rotation Terrestre et des Systèmes de Référence (IERS) afin de garantir que la différence entre les temps UTC et UT1 ne dépasse jamais 0,9 seconde.
En pratique la seconde intercalaire dérange, particulièrement depuis le vingtième siècle pour tous les services qui dépendent d’un minutage précis. Les autorités concernées débatent pour savoir si il faut continuer cette pratique ou alors écouter le nombre croissant de nations demandant son abolition.

Evolution Seconde Intercalaire DeltaT ΔT 1972 Aujourd’hui
Evolution des secondes intercalaires de 1973 à aujourd’hui


Dernière mise à jour de cette page le 3 décembre 2019.
Plan du Site — Mentions Légales


Page Rank
Google


Livre Or Livre d’Or
Xavier M. Jubier